Le groupe hôtelier Accorhotels, qui se place en sixième position du classement mondial des leaders de l’hôtellerie, a revendiqué un chiffre d’affaires en hausse de +33,5% à 922 millions d’euros au premier semestre de l’exercice 2017, pour un bénéfice net qui progresse de +4,05% pour s’établir à 77 millions d’euros. Avec un portefeuille de marques comprenant Raffles, Fairmont, Sofitel, Mercure, Mama Shelter ou encore Ibis et HotelF1, Accorhotels opère sur les segments luxe, moyen de gamme et économique, et gère plus de 4100 établissements hôteliers et 3500 résidences privées à l’échelle mondiale. Au premier semestre, le groupe a ouvert 23 000 chambres supplémentaires au premier semestre.

« Les résultats de AccorHotels pour ce premier semestre 2017 sont particulièrement solides (…) Le groupe continue ainsi à gagner des parts de marchés et à conforter son leadership mondial tout en transformant profondément son modèle. La filialisation de l’activité AccorInvest est achevée. Les discussions concernant l’ouverture de cette activité à des investisseurs tiers sont en cours », a déclaré Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels. « La poursuite de cette stratégie de croissance nous permet donc d’afficher sur l’année l’ambition d’une croissance à nouveau record ».

Dans un communiqué, le groupe a également annoncé s’attendre à un résultat d’exploitation en forte baisse pour l’exercice 2017, du fait de la filialisation du pôle immobilier du groupe. Celui-ci devrait être compris entre 460 et 480 millions d’euros, contre 696 millions d’euros en 2016

Tags: , , ,