Clap de fin pour Sears Canada. Placée en liquidation judiciaire, la chaîne de grands magasins a annoncé la fermeture de la totalité de ses magasins sur le territoire canadien. 

Dans un communiqué diffusé mardi 10 octobre, le détaillant canadien Sears annonçait avoir présenté une demande à la Cour supérieure de justice de l’Ontario portant sur la liquidation de l’ensemble de ses 130 magasins et actifs restants sur le territoire canadien. La semaine dernière, Sears recevait une offre d’achat révisée présentée par un groupe d’acheteurs dirigé par son ancien président exécutif Brandon Stranzl. Mais dans son communiqué, l’entreprise a indiqué avoir déployé des « efforts considérables », elle n’avait reçu aucune offre stable lui permettant de poursuivre ses activités.

En attendant l’approbation de la Cour, l’entreprise entend débuter la liquidation de ses marchandises en point de vente dès le 19 octobre, et pour une durée de 10 à 14 semaines.

Fragilisée par l’essor du shopping sur Internet, la taille et le nombre de ses magasins, la chaîne canadienne avait déjà procédé à la fermeture d’une soixantaine de magasins au mois de juin dernier, entraînant le départ de près de 3 000 salariés. Suite à la liquidation judiciaire des magasins de l’entreprise, ce sont près de 1 200 salariés, dont 800 au siège de l’entreprise, qui seront licenciés.

PARTAGEZ CET ARTICLE :