Le géant de la presse Condé Nast a annoncé la fin de l’édition papier du magazine Teen Vogue, ainsi que différentes mesures visant à réaliser des économies.

Clap de fin pour la version papier de Teen Vogue ! Apparu en 2003 aux Etats-Unis et réservé à un lectorat d’adolescents, le magazine dira prochainement adieu à son édition papier. Une décision du groupe Condé Nast qui témoigne de toutes les difficultés rencontrées par le secteur de la presse papier au profit du digital ces dernières années. Au mois d’août 2016, le rythme des parutions du magazine avait été réduit à quatre par an, tandis que l’édition numérique de Teen Vogue revendiquait au mois de janvier dernier 7,9 millions de visiteurs uniquement américains, soit 2,9 millions supplémentaires par rapport à janvier 2016. Elaine Welteroth, rédactrice en chef du magazine depuis mai 2016, qui avait opéré une petite révolution dans la ligne éditoriale de Teen Vogue en articulant davantage celle-ci vers des thématiques politiques et sociétales, devrait quitter la revue au profit d’un autre titre du groupe Condé Nast.

En parallèle, le groupe de presse américain envisage de réduire considérablement le rythme de parution de certains de ses titres mensuels, parmi lesquels GQ, Glamour, Allure, Architectural Digest et W. Vogue, Vanity Fair ou The New Yorker conserveront leurs rythmes de publications. Selon le WWD, le groupe prévoit également de supprimer 80 emplois, soit près de 2,5% de ses effectifs, dans le but de réaliser des économies.

PARTAGEZ CET ARTICLE :