L’ANDAM (Association nationale pour le développement des arts et de la mode) a révélé vendredi 30 juin les grands gagnants de la 28e édition de son prestigieux Grand Prix, dont la vocation est de faire émerger les nouveaux talents de la mode, et  d’accompagner leur développement.

Après Wanda Nylon en 2016, c’est le créateur Glenn Martens pour la marque Y/Project, qu’il pilote depuis 2013, qui s’est attiré les faveurs du jury et s’est vu décerner le fameux Grand Prix, au cours d’une cérémonie qui se déroulait au ministère de la Culture. Acclamé pour ses collections unisexes audacieuses, conjuguant luxe et streetwear, créativité et innovation, le designer belge remporte la somme de 250 000 euros, ainsi qu’une année de parrainage de Francesca Bellettini, PDG de la maison Yves Saint Laurent. Dans le cadre de la finale du Grand Prix de l’ANDAM, Glenn Martens était en compétition avec Tuomas Merikoski (Aalto), Christelle Kocher (Koché) et Martine Rose.

Du côté du Prix du Label Créatif, c’est la jeune marque Avoc qui l’emporte. Le duo de créateurs français Laura Do et Bastien Laurent, qui ont fondé la marque en 2013, empochent la somme de 100 000 euros et bénéficieront durant un an, de l’expertise de Ruth Chapman, présidente du site MATCHESFASHION.com. En outre, les Galeries Lafayette achèteront leurs collections durant deux saisons, et leur permettront de bénéficier d’une visibilité au sein de l’espace dédié à la jeune création du magasin amiral du boulevard Haussmann. Le prix Accessoires de Mode, doté de 50 000 euros, a quant à lui été décerné à la créatrice Ana Khouri.

Grande nouveauté de cette édition, le Prix de L’Innovation, récompensant « les projets technologiques innovants appliqués à la mode », a été attribué à Audrey Laure Bergenthal (Euveka) pour ses mannequins robotisés, capables de changer de taille et de mensurations en quelques instants.

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :