C’est l’une des rumeurs les plus persistantes, et les plus croustillantes, de l’industrie horlogère : selon Bloomberg, la manufacture horlogère helvétique Patek Philippe pourrait prochainement être mise en vente. L’entreprise s’est refusée à tout commentaire.

Dans les couloirs du SIHH, qui se tenait la semaine dernière à Genève, la rumeur se faisait persistante : la vénérable maison Patek Philippe, qui cumule désormais 180 années d’existence, pourrait prochainement être mise sur le marché. Selon le site économique Bloomberg, qui relaie les propos des analystes de Berenberg, une telle opération pourrait atteindre un montant estimé entre 7 et 9 milliards d’euros.

Une coquette somme pour Thierry Stern, président de Patek Philippe et troisième génération à la tête de la marque, depuis son rachat par la famille Stern en 1932. Rare manufacture horlogère encore indépendante, aux côtés d’Audemars Piguet et de Chopard, Patek Philippe réalise un chiffre d’affaires estimé à 1,5 milliard de francs suisses, et emploie quelque 2 500 collaborateurs. Particulièrement prisée dans les salles d’enchères, l’entreprise, dont les modèles ne s’acquièrent pas à moins de 9 000 euros, s’est toutefois refusée à tout commentaire. Affaire à suivre donc.

PARTAGEZ CET ARTICLE :