Deux ans après l’inauguration du premier magasin de la chaîne canadienne à Amsterdam, l’aventure touche à sa fin pour Hudson’s Bay aux pays-Bas.

Selon les médias néerlandais, Hudson’s Bay fermera d’ici la fin de l’année l’ensemble de ses magasins implantés aux Pays-Bas, entraînant la suppression de plus de 1 400 postes. L’entreprise, fondée en 1670, s’était implantée en Europe en 2015 avec le rachat de la chaîne allemande Galeria Kaufhof, et avait ouvert son premier magasin aux Pays-Bas en 2017. Hudson’s Bay avait pour projet d’ouvrir une soixantaine de magasins sur le sol néerlandais, pour un objectif de chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros, indique le quotidien néerlandais Het Financieele Dagblad.

« Au vu de la situation financière, depuis longtemps intenable, les actionnaires de l’Hudson’s Bay Company (HBC) ont décidé de mettre fin au financement (…) des magasins implantés aux Pays-Bas et de les fermer d’ici la fin de 2019« , indique également le journal, citant HBC. 1 424 emplois seront supprimés et 15 magasins fermés, ajoute le journal.

Il y a quelques jours, Hudson’s Bay annonçait également la vente des opérations de la chaîne Lord & Taylor à la société Le Tote, basée à San Francisco et spécialisée dans la location de vêtements, pour un montant de 100 millions de dollars.

PARTAGEZ CET ARTICLE :