JD.com inaugurait officiellement le 22 janvier dernier, son nouveau bureau français. Un projet stratégique pour le géant chinois de la vente en ligne, qui témoigne de l’engouement des consommateurs chinois pour les produits Made in France, notamment dans le secteur du luxe et des spiritueux. 

Après les Etats-Unis en 2014 et l’Indonésie en 2016, JD.com accélère son développement à l’international avec l’ouverture de son premier bureau français. Une initiative qui fait suite à la visite d’Emmanuel Macron en Chine le 8 janvier dernier, au cours de laquelle Richard Liu, PDG et fondateur de la plateforme, s’était engagé auprès de l’agence Business France, à commercialiser pour 2 milliards d’euros de produits français en Chine d’ici 2019. À cet effet, JD.com et Business France devraient mettre en place une solution de « guichet unique », qui permettra aux marques et détaillants français, de vendre plus facilement leurs produits aux 266 millions de consommateurs actifs mensuels que recense le portail. 

« L’inauguration d’un bureau parisien marque une étape importante dans le développement de JD.com, dans la mesure où la plateforme travaille à accroître son portefeuille de marques et renforcer sa présence en Europe », précise un communiqué. Le bureau de Paris aura donc vocation à renforcer les liens établis avec les marques partenaires, existantes ou futures, notamment dans les secteurs du luxe, de la mode, de la beauté, de l’alimentation et des vins et spiritueux, dont les consommateurs chinois sont particulièrement friands. 

Dans cette optique, JD.com a appelé Florent Courau à la tête de sa division tricolore. Après avoir fait ses armes chez Schlumberger et Deloitte, il avait rejoint le groupe LVMH en 1999, au sein duquel il occupait différentes fonctions avant d’être nommé COO de Sephora à Shanghaï. En 2011, il avait créé son propre cabinet de conseil pour accompagner les entreprises souhaitant s’installer en Chine. 

« Avec plus de vingt années d’expérience dans les secteurs du luxe, de la beauté et des vins et spiritueux, en France et en Chine, l’expertise de Florent fera de lui un interlocuteur privilégié pour les marques et détaillants français souhaitant distribuer leurs produits sur notre plateforme », a déclaré Winston Cheng, président international de JD.com. 

PARTAGEZ CET ARTICLE :