Au troisième trimestre de l’exercice 2017, le groupe Kering revendique des ventes en hausse de +23,2% en données publiées, +28,4% en comparable, à  3,925 milliards d’euros. Des performances notamment soutenues par les activités Luxe, qui enregistrent une progression du chiffre d’affaires de +26,6% en données publiées à 2,6778 milliards d’euros. À elle seule, la maison Gucci atteint un chiffre d’affaires de 1,553 milliard d’euros, qui réalise un bond spectaculaire de +42,8%, tandis que Yves Saint Laurent affiche une dynamique de croissance soutenue avec des ventes en hausse de +17,7% à 383,7 millions d’euros. Les ventes de Bottega Veneta, en revanche, reculent de -4,5% à 280,7 millions d’euros sur le trimestre.

Du côté des activités Sport & Lifestyle, la croissance est également au beau fixe avec un chiffre d’affaires en progression de +11,9%. Les ventes de Puma s’élèvent à 1,125 milliard d’euros, en hausse de +13,2%.

« L’excellente exécution de nos stratégies, tant au niveau du groupe que dans chacune de nos marques, nous permet de réaliser un nouveau trimestre de très forte croissance (…). Nous nous concentrons sur la croissance organique, la création de valeur et le maintien de la discipline financière. Malgré des effets de change négatifs et des bases de comparaison de plus en plus élevées, nous sommes confiants dans la capacité de Kering à effectuer une année record, tirée par une croissance supérieure à celle du secteur », a déclaré dans un communiqué François-Henri Pinault, Président-directeur général de Kering.

PARTAGEZ CET ARTICLE :