Selon le journal Le Figaro, le groupe Lagardère aurait lancé la procédure de réorganisation de son portefeuille d’activités, dans l’optique de se séparer de ses chaînes de télévision, de ses radios ainsi que de son pôle magazine, qui comprend notamment le magazine Elle, Public, Télé 7 Jours ou encore Art & Décoration. Le groupe conserverait toutefois sa production audiovisuelle, Europe 1, le JDD et Paris Match, comme l’avait annoncé Arnaud Lagardère au mois de mars dernier, malgré les pertes engendrées par certains de ces médias. 

« Lagardère Active souhaite se réorganiser en cinq pôles autonomes dotés de tous leurs moyens opérationnels et fonctionnels propres a précisé dans un message interne, Denis Olivennes, président de Lagardère Active. Ils constitueront autant de lots cessibles ».

D’après Le Figaro, le groupe de presse entend ouvrir les négociations avec des acquéreurs potentiels avant cet été, dans le but de finaliser les cessions d’ici la fin de l’année au plus tard. « Dans cette perspective, un processus d’information et de consultation des représentants du personnel a été enclenché la semaine dernière »

Les différentes opérations devraient permettre à Lagardère de récolter entre 400 et 700 millions d’euros.

PARTAGEZ CET ARTICLE :