COMMUNIQUE DE PRESSE DU GOUVERNEMENT
24/03/2020

Face à la crise sanitaire du COVID-19 certains commerces « physiques »ressentent déjà de lourds impacts économiques. Dans le cadre de cette mobilisation numérique, afin de permettre aux consommateurs de soutenir leurs commerces de proximité et aux commerces de proximité de poursuivre une activité en ligne et d’écouler leurs stocks, Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, rendent aujourd’hui publiques les offres, gratuites ou préférentielles, recueillies auprès de nombreuses entreprises du e-commerce : www.economie.gouv.fr/coronavirus-e-commerce-offres-preferentielles-commercants

 

Dans le sillage de l’appel aux entreprises du numérique, lancé par Cédric O le 10 mars dernier, de nombreuses entreprises se sont en effet mobilisées pour fournir des solutions aux commerçants, en matière de vente en ligne, de paiement ou de livraison.

La vente en ligne reste en effet autorisée, dans le cadre strict des consignes à mettre en œuvre pour assurer des conditions sanitaires irréprochables, tant pour ceux qui préparent les colis, que ceux qui les livrent ou les reçoivent. A cet effet, le gouvernement a publié un guide des bonnes pratiques à destination des professionnels : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-precautions-sanitaires-livraison-colis

Le canal du e-commerce n’étant pas toujours facilement accessible pour les commerçants, notamment les plus petits d’entre eux, un guide pratique à destination des artisans, commerçants et indépendants a été publié samedi 20 mars sur la plateforme « France Num » pour aider les petites entreprises à utiliser ces outils : https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/artisans-commercants-independants-comment-maintenir-une-activite-economique.

Au-delà des commerçants eux-mêmes, l’objectif est de faire connaître auprès des consommateurs les options à leur disposition pour continuer à soutenir leurs commerçants de proximité pendant cette période difficile, sans aucun compromis avec les règles sanitaires en vigueur.

Gageons que ces mesures engendrerons de nouvelles habitudes et permettront le développement du e-commerce, devenu indispensable aussi bien à la survie de petits commerces qu’au développement de grands acteurs. L e-commerce n’est plus une option, mais il est temps d’apprendre à le manier. Alors profitez de ce temps pour découvrir les solutions mises en place dans le cadre de ce plan de mobilisation numérique et découvrez les nouvelles pistes qui s’offrent à vous.

PARTAGEZ CET ARTICLE :