Moët Hennessy, la branche Vins & Spiritueux du groupe de luxe LVMH, a annoncé l’acquisition de la société américaine Woodinville Whiskey Company (WWC). 

Le numéro 1 mondial du luxe agrandit le portefeuille de marques de sa division Vins & Spiritueux, constituée notamment de Belvedere, Krug, Dom Perignon ou encore Glenmorangie, en réalisant l’acquisition de la marque de whiskies artisanaux Wondinville. Si LVMH a précisé que Orlin Sorensen et Brett Carlile, les deux fondateurs de WWC, resteraient à la tête de la maison, les modalités et éléments financiers relatifs à l’opération n’ont pas été divulgués par le groupe.

La maison a été fondée en 2010 à Wondinville, dans l’Etat de Washington, haut lieu du secteur des boissons qui recense pas moins de 100 chais, microbrasseries, distilleries et cidreries, attirant plus de 300 000 visiteurs par an. En 2014, la maison a inauguré sa nouvelle distillerie ultra-moderne, comprenant également un espace de dégustation.

« Ayant passé en revue les multiples opportunités stratégiques qui s’offraient à nous, il nous a paru évident que rejoindre le portefeuille de marques et le réseau de distribution de Moët Hennessy, nous permettrait d’atteindre nos objectifs beaucoup plus rapidement », a déclaré Orlin Sorensen. « Brett et moi sommes ravis de rester à la tête de l’entreprise et d’être associés à cette croissance accélérée que nous attendons aux côtés de Moët Hennessy et de sa maison-mère LVMH, leader international de l’industrie du luxe ».

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :