Selon les informations du journal économique italien Il Sole 24 Ore, le designer Philipp Plein pourrait prendre le contrôle de la maison italienne Roberto Cavalli, détenue par le fonds de private equity Clessidra depuis 2015. 

Bientôt un nouveau propriétaire pour la maison Cavalli ? C’est ce que laisse entendre le quotidien italien Il Sole 24 Ore, spécialisé dans l’actualité économique et financière, qui révèle que Phillip Plein serait bien placé pour prendre une part majoritaire au capital de la griffe florentine. Selon le journal, le créateur allemand pourrait acquérir 70% du capital de Roberto Cavalli avec le soutien du fonds d’investissement Blue Skye, tandis que les 30% restants seraient conservés par Clessidra, qui détient 90% du capital de la marque depuis 2015.

Mais Philipp Plein ne serait pas le seule acheteur en lice pour s’offrir Cavalli. Selon le journal, l’homme d’affaires italien Renzo Rosso, fondateur de Diesel, aurait également des vues sur la maison et pourrait s’inviter à son capital par le biais du groupe OTB, qui détient la licence de la ligne Just Cavalli depuis 2011. Un autre groupe, américain cette fois, serait également sur les rangs pour s’offrir la griffe.

Fondée dans les années 70 par le couturier Roberto Cavalli, qui détient encore 10% du capital, la marque a vu son chiffre d’affaires diminuer de -1,8% à 152,4 millions d’euros en 2017 avec un EBITDA négatif de 7,1 millions d’euros, mais en reprise par rapport à l’année précédente (26,2 millions d’euros). Après une complète restructuration de son réseau de distribution, de ses effectifs et de son offre, la marque prévoit un retour à la croissance pour 2018.

PARTAGEZ CET ARTICLE :