Le groupe de luxe Richemont, propriétaire des maisons Cartier, Piaget ou encore du groupe Yoox Net-a-Porter, aurait des vues sur le joaillier italien Buccellati. 

Selon le journal italien Corriere della Sera, le groupe Richemont envisagerait la possibilité de s’offrir la maison Buccellati. Le joaillier milanais avait été racheté l’an dernier par le groupe Gansu Gangtai Holding, pour un montant non communiqué mais estimé à 270 millions d’euros. Le groupe chinois avait également fait part de son intention de mettre en place un plan d’investissement de 200 millions d’euros afin d’accompagner le développement de la maison, notamment en accélérant sa présence à l’international et en se déployant sur de nouveaux marchés.

Cependant, selon le Corriere della Sera, la transaction pourrait être mise en péril en raison des restrictions du gouvernement chinois sur les investissements à l’international. La Bank of America Merrill Lynch serait désormais à l’oeuvre pour organiser la revente de Buccellati. Le groupe Richemont ne serait pas le seul à avoir manifesté son intérêt. Le fonds d’investissement qatari Mayhoola serait également sur les rangs pour acquérir le joaillier.

PARTAGEZ CET ARTICLE :