Après Kenzo, Gucci, Coach, Calvin Klein et bien d’autres encore, c’est au tour de Salvatore Ferragamo de fusionner ses collections féminines et masculines au cours d’un seul et même défilé. 

« Cette décision illustre la volonté de la marque de renforcer la cohérence entre les collections homme et femme au sein d’un marché exigeant avec un positionnement de plus en plus fort et précis », souligne la griffe dans un communiqué.

Dès l’année prochaine, la maison italienne ne présentera donc plus que deux défilés par an, en lieu et place des quatre shows actuellement organisés chaque année. Le premier défilé au format mixte, sera organisé au mois de février 2018 au cours de la fashion week de Milan, qui présentera les collections automne-hiver 2018-2019. Il s’agira du premier show présentant les pièces imaginées par Paul Andrew, nommé à la direction artistique de la Femme Ferragamo au mois d’octobre dernier.

Cette restructuration de ses défilés devrait également permettre de limiter les dépenses. Au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2017, les résultats de Salvatore Ferragamo ont en effet affiché un important recul, avec un bénéfice net en baisse de -28,3 % à 79 millions d’euros, et un bénéfice opérationnel en repli de -32,2 % à 115 millions d’euros.

PARTAGEZ CET ARTICLE :