Selon la récente étude « E-commerce : risques et opportunités en 2017 » du groupe d’audit et de conseil Mazars, réalisée en collaboration avec la Ecommerce Foundation, le marché mondial du e-commerce devrait enregistrer une progression de +17% en 2017, pour un montant évalué à 1 800 milliards d’euros. 

Le groupe Mazars et la Ecommerce Foundation ont interrogé plus de 300 professionnels représentant 45 pays et plus d’une dizaine de secteurs dans le but de dresser l’état de santé du commerce en ligne à l’échelle internationale pour l’année 2017. Un rapport qui permet d’observer la forte accélération d’un marché dynamisé par des périodes de promotions et des offres spéciales toujours plus fréquentes.

Un marché de plus en plus dynamique
Estimé à 1 800 milliards d’euros pour l’année 2017, soit une progression de +17% par rapport à 2016, le marché mondial du e-commerce a été porté par les performances considérables de l’Asie, qui revendique une croissance de +20% de ses activités en ligne, mais également de l’Europe (+19%), et malgré le léger ralentissement survenu en Amérique du Nord, qui progresse toutefois de +9% au cours de l’année. « Curieusement, la croissance en Amérique latine (+16,5%), au Moyen-Orient et en Afrique (+11%) est plus lente qu’en Europe » souligne Jorij Abraham, directeur de Ecommerce Foundation.

Le Royaume-Uni s’impose en tête des pays les plus actifs en matière de shopping en ligne, avec un E-PIB de l’ordre de 8%, suivi par la Chine (6%) et la France (4%). Du côté des continents, c’est l’Europe qui l’emporte avec un E-PIB de près de 4,9%, suivie de l’Asie (4,8%) tandis que l’Amérique du Nord se situe un peu en retrait avec 2,2%.

La cybersécurité au coeur des préoccupations des internautes
40% des professionnels interrogés dans le cadre de l’étude, indiquent réaliser des ventes à l’international, et ils sont 25% à déclarer avoir l’objectif de se lancer à l’international. Cependant, 16% des répondants estiment que leurs organisations ne sont pas assez agiles pour répondre aux enjeux du développement à l’international. Parmi leurs préoccupations majeures : la cybersécurité, les enjeux de protection des données personnelles et la réputation à l’heure de la viralité et des réseaux sociaux.

« Le e-commerce est en pleine expansion et continue de gommer les frontières géographiques (…) De nouveaux risques émergent alors, la livraison au bon endroit, au bon moment reste fondamentale mais se posent également des inquiétudes quant à la sécurité et la protection des données et des paiements » déclare Franscisco Sanchez, Associé Mazars France expert du secteur de la Distribution.

Le e-commerce en pleine santé dans l’Hexagone
Selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), le e-commerce se montre également très dynamique sur le marché français. En 2017, il devrait connaître une croissance de près de +14% à 80 milliards d’euros, en partie portée par la période des opérations commerciales de novembre (Black Friday et Cyber Monday) et les achats de Noël, qui représentent près de 20% des ventes annuelles.

PARTAGEZ CET ARTICLE :