Après sa montre Tambour Horizon, dévoilée au mois de juillet dernier, Louis Vuitton poursuit les innovations afin de séduire une clientèle de voyageurs fortunés toujours plus connectés. Dernière en date : un traqueur de bagages haute couture, développé en collaboration avec la start-up toulousaine Sigfox.

Baptisé Louis Vuitton Echo et uniquement compatible avec les modèles Horizon 50, 55 et 70 du maroquinier français, le dispositif prend la forme d’un petit boîtier noir à clipser dans l’une des poches du bagage. Couplé à une application mobile développée par Vuitton, la LV Pass, l’objet offre aux utilisateurs, la possibilité de suivre leurs effets personnels à la trace lors de leurs déplacements, mais également de recevoir une notification lorsque le bagage arrive à bon port. Vendu au prix de 250 euros, le Louis Vuitton Echo revendique une autonomie de six mois, due à sa faible consommation d’énergie.

Pour mettre au point ce dispositif, Louis Vuitton a fait équipe avec l’opérateur de services IoT Sigfox, basé dans la région toulousaine, et son service Monarch. Présentée pour la première fois à l’occasion de la World IoT Expo en septembre dernier, cette technologie permet aux appareils électroniques de fonctionner dans le monde entier en s’adaptant automatiquement aux normes locales de radiofréquence.

« Le suivi des biens s’impose comme le segment le plus important de l’industrie des objets connectés, et Monarch représente une avancée majeure, indique Sigfox dans un communiqué. Ce projet est la première application commercialisée, avant que des millions d’autres ne soient développées dans les années à venir. La proposition de valeur unique de Sigfox est actuellement la seule permettant ce type d’utilisation : un réseau mondial combiné à une technologie simple basée sur la rentabilité et la faible consommation d’énergie ».

À ce jour, Monarch est d’ores et déjà disponible dans plus de 120 aéroports aux quatre coins du globe.

louis-vuitton-sigfox-IoT-bagage-connecte-digital-innovation

PARTAGEZ CET ARTICLE :