Le groupe AccorHotels annonce un chiffre d’affaires en progression de 22,3% en données publiées et de 7,6% en données comparables, atteignant 1,03 milliard d’euros, contre 844 millions à la même période l’an dernier.

Une performance remarquable, portée par les récentes acquisitions de l’hôtelier français, parmi lesquelles les chaînes d’hôtels Mantra en Australie, Mövenpick en Suisse et de la plateforme de réservation européenne Gekko. L’intégration des trois entités représente à elle seule 17% de la croissance en base comparable, soit 144 millions d’euros.

Le RevPar (revenu par chambre disponible) affiche une progression globale de 5,9%, grâce au dynamisme de l’ensemble des zones géographiques, notamment en Europe (+7,1%),  au Royaume-Uni (+3,4%), en Asie Pacifique (+3,1%) et sur la zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes, en hausse de 4,6%, avec une activité solide au Canada (+8,6%).

Le développement du groupe se poursuit à un rythme rapide. Au troisième trimestre, AccorHotels a ouvert 73 nouveaux hôtels, représentant près de 11 000 chambres. Fin septembre 2018, le pipeline du groupe comprend 1 031 hôtels pour plus de 184 000 chambres, dont 80% dans les marchés émergents, et 49% en Asie Pacifique.

« Les performances réalisées par AccorHotels au troisième trimestre sont solides. Elles reflètent de bonnes tendances opérationnelles dans la majorité de nos marchés, et la forte croissance du groupe liée aux acquisitions réalisées depuis le début de l’année, qui nous permettent de consolider notre leadership international. Le développement organique se poursuit à rythme soutenu, et notre pipeline passe le cap des 1 000 hôtels, reflétant la force de notre portefeuille de marques », a déclaré Sébastien Bazin, Président-directeur général de AccorHotels.

Le groupe a également annoncé prévoir un excédent brut d’exploitation dans le haut de la fourchette communiquée en juillet dernier, soit entre 700 et 720 millions d’euros.

PARTAGEZ CET ARTICLE :