Le constructeur britannique d’automobiles de luxe Aston Martin a fait part ce mercredi de son intention d’entrer à la Bourse de Londres. Une annonce qui concrétise les rumeurs qui couraient depuis un certain temps, et qui devrait faire l’objet d’un communiqué détaillé qui sera diffusé aux alentours du 20 septembre.

Dans les faits, l’opération devrait se traduire par la vente d’actions de la part des actuels propriétaires de la marque, le fonds italien Investindustrial et des investisseurs koweïtiens, tandis que le constructeur allemand Daimler devrait conserver les 4,9% qu’il détient au capital de Aston Martin. Par le biais de ce placement sur le marché, le constructeur britannique espère tirer près d’un milliard de livres sterling, ce qui valoriserait l’entreprise entre 4 et 5 milliards de livres.

Fondée en 1913 et indissociable des films de James Bond, dans lesquels l’agent 007 conduit régulièrement des bolides de l’enseigne, Aston Martin a connu une période de difficultés financières et accumulé les pertes au cours de ces sept dernières années. En 2017, la marque réalisait ses premiers bénéfices depuis 2010 avec un peu plus de 5 000 voitures vendues, soit +58% par rapport à l’année précédente. Une tendance à la hausse qui s’est poursuivie sur les six premiers mois de l’exercice 2018, au cours desquels le constructeur a vu ses ventes progresser de +8% à 445 millions de livres. Une entrée à la Bourse de Londres permettrait à Aston Martin d’accélérer son développement en levant des fonds et en intensifiant sa stratégie d’investissements.

PARTAGEZ CET ARTICLE :