Encore endeuillée par le décès de son directeur artistique Karl Lagerfeld au mois de février dernier, la maison Chanel a dévoilé ce lundi des résultats en forte hausse au cours de son exercice 2018, tout en réaffirmant sa volonté de rester indépendante. 

Au coude à coude avec Gucci et Vuitton
Pour la seconde année consécutive, la maison Chanel a levé le voile sur ses résultats financiers. Après avoir enregistré des ventes en hausse de +11% à 8,3 milliards d’euros l’an dernier, la maison au double C frôle cette année la barre des 10 milliards, avec un chiffre d’affaires annuel atteignant 9,88 milliards d’euros, en progression de 12,5%. Des performances largement supérieures à celles du marché mondial du luxe, dont la croissance devrait atteindre 6 à 8% cette année selon les estimations du cabinet Bain & Company.

Grâce à ces résultats, Chanel se hisse directement dans le trio gagnant des marques de luxe les plus puissantes, devant Gucci, qui revendique 8,28 milliards d’euros de ventes en 2018, et derrière Louis Vuitton, dont les ventes dépassent les 10 milliards d’euros.

« Chanel enregistre une nouvelle année exceptionnelle. Nos collections ainsi que nos derniers lancements produits ont connu un immense succès et ont largement contribué à la croissance de notre chiffre d’affaires toutes catégories de produits confondues » a déclaré dans un communiqué Philippe Blondiaux, directeur financier de Chanel. Le résultat net de la griffe s’établi à 1,9 milliard d’euros (+16%) tandis que son résultat opérationnel atteint 2,6 milliards d’euros (+8%).

L’Asie-Pacifique en tête
Une « année exceptionnelle » portée majoritairement par l’Asie Pacifique, qui s’impose comme le premier marché de Chanel avec des ventes en hausse de près de +20% sur un an à 4,2 milliards d’euros, surpassant l’Europe (+7,8% à 3,8 milliards d’euros) et le marché américain (+7,4% à 1,8 milliards d’euros).

Pas de cession prévue
Dans une interview accordée à Reuters, Philippe Blondiaux a réaffirmé « qu’aucune mise en Bourse ou cession n’est envisagée« . Il a également indiqué s’attendre pour 2019 à des chiffres « similaires » à ceux de 2018, et précisé que la vente en ligne ne faisait pas partie des projets en cours pour Chanel.

Cependant, au cours de l’exercice 2018, la maison a réalisé des investissements en hausse de +129%, atteignant le milliard de dollars et dédiés à la consolidation de sa chaîne de valeur, sa transformation numérique et ses engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale.

PARTAGEZ CET ARTICLE :