Le groupe Interparfums a dévoilé ses résultats financiers au second trimestre de l’exercice 2018, faisant état d’une légère hausse de son chiffre d’affaires malgré un effet défavorable des variations de changes. Les ventes ressortent à 97 millions d’euros, en progression de +0,1% par rapport à la même période l’an dernier. Sur l’ensemble du premier semestre, le groupe spécialisé dans la création, la production et la distribution de parfums haut de gamme, affiche un chiffre d’affaires en hausse de +4,5% à taux de change courants à 219 millions d’euros.

Le groupe a profité des ventes de la marque Montblanc, restées stables en l’absence de lancement majeur à 57,1 millions d’euros, et des bonnes performances de Coach, qui progresse de +138% à 37,4 millions d’euros. Jimmy Choo en revanche, seconde marque du groupe en termes de revenus, voit ses ventes dévisser de -22% sur un an, pour un total de 42,6 millions d’euros. Des ventes qui devraient renouer avec la croissance au second semestre, avec le lancement du nouvel opus Jimmy Choo Fever.

Dans un communiqué partagé par l’entreprise, Philippe Benacin, PDG d’Interparfums, a confirmé les objectifs 2018 du groupe, qui vise un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros et une marge opérationnelle entre 13%, et 13,5%.

PARTAGEZ CET ARTICLE :