Selon les données du consultant Adobe Analytics partagées par Reuters, le week-end de Thanksgiving et le Black Friday édition 2017 ont été particulièrement profitables aux distributeurs américains, qui ont réalisé entre jeudi 23 et vendredi 24 novembre, un chiffre d’affaires de 7,9 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros) grâce aux ventes en ligne. Un résultat en progression de +17,9 % par rapport à l’an dernier, qui devait être amplifié par les offres du Cyber Monday, lundi 27 novembre.

Adobe Analytics a dressé ce bilan en mesurant les transactions effectuées par les cent premiers magasins en ligne américains. Le consultant a par ailleurs indiqué prévoir un chiffre d’affaires s’élevant à 6,6 milliards de dollars à l’occasion du Cyber Monday, soit un record pour une seule journée de ventes en ligne aux Etats-Unis.

Grâce à d’importantes promotions, les téléviseurs, ordinateurs portables, jouets et consoles de jeux, se sont imposés comme les articles les plus plébiscités par les internautes, qui sont par ailleurs de plus en plus nombreux à réaliser leurs achats via leurs smartphones. En effet, selon la société de marketing Criteo, 40 % des achats en ligne du Black Friday ont été effectués sur un téléphone portable, contre 29 % l’an dernier.

La National Retail Federation (Fédération nationale de la distribution) publiera ce mardi les chiffres de l’ensemble ventes – dans les magasins physiques et en ligne – durant la période de Thanksgiving, incluant le Black Friday et le Cyber Monday.

PARTAGEZ CET ARTICLE :