À l’occasion de la Journée mondiale de l’océan ce jeudi 8 juin, la créatrice britannique Stella McCartney a annoncé la mise en place d’un partenariat avec l’organisation Parley for the Ocean.

Connue pour son éthique et son engagement en faveur de la protection de l’environnement et pour ses collections véganes et éco-responsables, Stella McCartney annonce aujourd’hui un partenariat de longue durée avec Parley for the Ocean. Fondée à New York en 2013, l’organisation a vocation à sensibiliser et à mettre un terme à la pollution et à la destruction de la vie marine.

Dans le cadre de ce partenariat, Stella McCartney s’est engagée à utiliser des matériaux Parley, réalisés à partir de plastique récupéré dans les océans et recyclés, en lieu et place du polyester tissé ou recyclé habituellement utilisé par la marque comme alternative au cuir pour ses chaussures, sacs à main et vêtements d’extérieur.

Alors que les maisons de luxe rivalisent d’imagination pour sourcer des matériaux toujours plus luxueux, l’utilisation de débris recueillis dans les océans a de quoi surprendre… Mais pour Stella McCartney, c’est d’une nouvelle vision du luxe dont il est question : « utiliser quelque chose de destructeur et le rendre sexy et cool, comment cela pourrait ne pas être du luxe ? » a déclaré la créatrice au New York Times. « Si les gens ne remarquent pas la différence et qu’ils pensent que vivre plus longtemps sur cette planète est un luxe, alors oui, c’est ma vision du luxe ».

Les pièces élaborées à partir des matériaux Parley seront disponibles à la vente dès le mois de juillet, et le changement ne devrait être identifiable que grâce à l’étiquette du vêtement.

PARTAGEZ CET ARTICLE :