Enfin de l’émerveillement !

Oui il est encore possible de rêver lors d’un défilé de mode… Ce fut le pari pris par Dolce & Gabbana qui présentaient à la Scala de Milan, vendredi midi, à la veille de l’Opéra La Tosca, un défilé Alta Moda, juste INCROYABLE !

Nouveau défilé, nouveau succès !

Les créateurs disent s’être inspirés cette fois de l’Opéra et de ses héroïnes, à la fois fortes et fragiles. Mais nos deux enfants terribles de la mode n’en sont pas à leur premier coup de maître. En avril 2018, ils investissaient le Metropolitan Opera à New York, le défilé fut alors qualifié « d’inimaginable » comme le rappelle Madame Figaro. Trois mois plus tard, on les retrouvait dans le parc botanique de la Villa Carlotta surplombant le lac de Côme pour un défilé-spectacle « féérique ». En juillet dernier le temple grec d’Agrigente en Sicile accueillait un défilé ONIRIQUE !

« Quel honneur pour nous de défiler aujourd’hui dans ce lieu unique de la Scala », confiait Domenico Dolce. « Un honneur, mais aussi une responsabilité ! renchérissait Stefano Gabbana. Dans quelques instants, nous allons vous raconter l’histoire de l’Italie. L’opéra qui coule dans nos veines. Nous en sommes les amoureux fous. »

Passionnés d’Opéra, ils ont travaillé autour de 12 grands thèmes, douze opéras ayant nourri la réputation de la Scala : Les Capulets et les Montaigus et Norma de Bellini, Aïda, La Traviata, Attila, Rigoletto, Don Carlos de Verdi, Le Barbier de Séville de Rossini, ToscaMadame Butterfly, Turandot de Puccini et Cavalleria Rusticana de Mascagni.

« Alta Moda est la collection qui nous autorise le plus de liberté, explique Stefano Gabbana. De Tosca à Don Carlos, en passant par Aïda, nous nous sommes amusés à recréer douze thèmes haute couture.  » …

« Nous connaissions évidemment ces chefs-d’œuvres par cœur mais de manière superficielle. Nous avons donc tout repris depuis le début, revu chaque époque, chaque lieu, chaque acte et tout réécouté. Qu’elle soit interprétée par Pavarotti, José Carreras ou Maria Callas, la musique nous permet de retranscrire ces livrets en habits luxueux. Son rythme nous a dicté le mouvement du tissu, la matière, la sensation. Tout n’est qu’émotion !

defile_dolce_Gabbana_scala_milan_2019

Un exercice qui a émerveillé le public composé de milliardaires et fidèles venus du monde entier.

La maille et les collections pour enfants font leur entrée. Acclamé par une standing-ovation, le duo salue; le rideau pourpre tombe avant de se relever sur des tables dressées pour un déjeuner sur scène. Alexander Pereira, directeur de la Scala, accueille les convives, et, salue le talents des créateurs qu’il invite à créer pour l’Opéra…

Nul doute que la beauté sauvera le Monde, surtout après un tel spectacle ! Encore merci de nous redonner la foi +

#DGAltaModa #DolceGabbana

PARTAGEZ CET ARTICLE :