Seize ans après l’intronisation de sa première statue, le musée Grévin offre à Jean-Paul Gaultier une nouvelle cire à son image. Un privilège rare, tel que l’auront eu avant lui le général de Gaulle, Julien Clerc, Bernard Pivot, Michel Drucker ou encore Michael Jackson. 

La statue de cire de Jean-Paul Gaultier au musée Grévin s’offre une nouvelle jeunesse. Inaugurée le 18 décembre prochain, cette version actualisée du couturier verra le jour sous le coup de rifloir du sculpteur Eric Saint Chaffray. Elle prendra place sous la coupole du musée Grévin, dont les somptueuses dorures, sculptures et mosaïques de Venise avaient fait l’objet d’une rénovation complète en 2014.

De la nuance de la peau à la couleur des yeux en passant par les cheveux, réalisés en collaboration avec Hairdreams, rien n’a été laissé au hasard afin que l’illusion soit totale et la cire aussi fidèle que se peut à l’apparence du couturier. Un savoir-faire artisanal et une volonté d’excellence qui ont valu au musée Grévin le prestigieux label Entreprises du patrimoine vivant, décerné plus tôt cette année par le ministère de l’Economie et des Finances.

Habillé d’une marinière ornée de cristaux Swarovski spécialement conçue pour l’occasion, le clone de « l’enfant terrible de la mode » arborera également un caban, un jeans et des boots offerts par le créateur.

Musée Grévin, 10, boulevard Montmartre, 75009 Paris.
Horaires : tous les jours de 10 h à 18 h en semaine et de 9 h 30 à 19 h le week-end.
www.grevin-paris.com

PARTAGEZ CET ARTICLE :