La Chine, plus grand producteur de produits manufacturés au monde, ne veut plus seulement être perçue comme un centre de fabrication, elle veut devenir un laboratoire d’idées et d’innovations. L’amélioration de la qualité de vie et du pouvoir d’achat, ont entraîné la diversification des activités ainsi qu’un regain d’intérêt pour la mode en Chine. Le nouveau consommateur chinois est jeune, urbain et optimiste. Il adopte la mode comme moyen d’expression de son individualité. Les Chinois sont en train de développer leur propre sens du style, une connexion émotionnelle par rapport à l’habillement. La nouvelle esthétique de la mode associe des styles occidentaux et chinois.

Cette évolution de la mode et du paysage économique exige que les entreprises chinoises privilégient des produits distinctifs et de qualité. De plus en plus d’entreprises chinoises développent leur propre marque. Désormais, le credo est clairement de passer  du « fabriqué en Chine », au «  créé en Chine »…

Cependant, la création de marques indépendantes en Chine en est encore à ses balbutiements : la plupart des exportations du commerce extérieur sont principalement des OEM. La proportion d’exportations de produits de marque en propre est relativement faible et les marques de renommée internationale sont encore moins nombreuses. La culture de la marque est un processus à long terme qui exige une persistance et un travail acharné. Pour les pays en voie de développement en particulier, en plus de la contribution et des efforts de l’entreprise, l’accompagnement et le soutien des agences de promotion du commerce à l’export, sont indispensables.

Le Trade Development Bureau du ministère du Commerce est une organisation nationale de promotion du commerce extérieur, créé par l’Etat chinois qui s’est engagé ces dernières années à construire une plate-forme pour la promotion des marques chinoises à l’étranger. Depuis 2014, le bureau a organisé des activités dans plus de dix pays, notamment aux États-Unis, au Japon, à Singapour, en Hongrie, en Lituanie, au Sri Lanka et au Vietnam. Les activités comprennent un accompagnement à la promotion des entreprises et des produits, des présentations de marques ainsi que des foires de jumelage d’entreprises. Cette plate-forme permet aussi aux marques chinoises d’assurer leur promotion et de s’exposer à l’étranger.

Première Vision en France est l’un des principaux salons mondiaux de l’industrie textile, le lieu de rassemblement de grandes marques de l’industrie textile. Le 19 septembre 2018 à 10 heures,  au salon Première Vision à Paris, dans le Hall 2, Trade Development Bureau du Commerce Extérieur organisait les China Brand Shows, à Paris, pour permettre d’explorer les nouvelles tendances du  Made in China  et la découverte de marques textiles chinoises.

Cet événement proposait une conférence ainsi que des rencontres B2B. Une conférence sur le thème : Made in China, une nouvelle ère a été mise en place. Les experts, journalistes et représentants de la société chinoise, étaient présents pour expliquer cette nouvelle tendance du « Made in China ». B2B Match-making event a invité des marques et des grossistes originaires de France, de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et d’autres pays, à participer.

À travers des conférences et des rencontres, l’événement Chine Brand favorise aussi les rencontres et les partenariats entre les entreprises chinoises de haute qualité et des partenaires français et européens. Gilles Lasbordes, directeur du salon Première Vision, déclarait le 24 septembre : The Sourcing Connection est une addition récente à l’univers Première Vision Paris, qui nous permet de proposer une offre de sourcing complète, et d’accompagner les marques de mode dans la recherche de fournisseurs de fabrication lointaine.

Avec The Sourcing Connection, Première Vision a inventé une solution unique qui consiste à sélectionner puis à faire auditer les entreprises sur les critères de conformité recherchés par les marques :

  • La qualité des infrastructures et des outils industriels
  • La capacité qualitative et quantitative à répondre à la demande de marques créatives européennes : disponibilité et délais de production, capacité d’exportation
  • La fiabilité financière
  • L’application des règles sociales et environnementales établies par les organisations internationales

Grâce à une sélection des meilleurs exposants sur la base de la qualité de leurs produits, et un audit réalisé par Bureau Veritas, les marques ont ainsi le crédit de la qualité, de la transparence et de la traçabilité de leurs collections, éléments cruciaux dans la recherche de partenaires aujourd’hui.

La Chine répond à ses attentes du marché, et c’est pour cela que c’est le principal pays partenaire depuis la création de The Sourcing Connection. C’est avec plaisir que nous accueillons pour la première fois ChinaBrand, pour permettre à la Chine de mettre en avant une offre et une stratégie qui correspondent aux valeurs de Première Vision, et aux attentes de nos visiteurs : créativité, qualité et diversité.

PARTAGEZ CET ARTICLE :