Si ni la mairie de Paris ni la société d’exploitation de la tour Eiffel (SETE) n’ont encore fait d’annonce officielle, il semblerait qu’un vent de renouveau souffle prochainement sur les espaces de restauration de l’emblématique monument. Selon le magazine Le Point, l’alliance entre Sodexo et les chefs Frédéric Anton et Thierry Marx, aurait séduit la SETE et le Conseil de Paris pour prendre la relève d’Alain Ducasse à la tête des restaurants de la Dame de fer.

En effet, au mois de septembre 2017, la mairie de Paris et la SETE avaient lancé un appel d’offres portant sur la concession des différents espaces de restauration de la tour Eiffel : le prestigieux Jules Verne, niché au second étage de l’édifice, la brasserie le 58 Tour Eiffel installée au premier étage, mais également les différents points de vente à emporter et le restaurant d’entreprise de la SETE. Une concession détenue depuis 2007 par un groupement constitué par une filiale du groupe Sodexo et l’inénarrable chef Alain Ducasse.

Mais dix ans plus tard, il semblerait que la donne ait changé. En effet, selon Le Point, la mairie de Paris et la SETE auraient jeté leur dévolu sur le duo Anton-Marx, présenté par Sodexo, au détriment d’Alain Ducasse qui concourrait avec le groupe Elior. Dans le cadre de ce remaniement, le chef triplement étoilé Frédéric Anton, qui officie actuellement au Pré Catelan au Bois de Boulogne, prendrait les rênes du Jules Verne tandis que Thierry Marx, deux étoiles, à la tête du Sur Mesure du Mandarin Oriental, hériterait de la brasserie 58 Tour Eiffel et des espaces de vente à emporter. La nouvelle concession prendrait effet dès septembre 2019, pour une durée de dix ans. Reste désormais à attendre la confirmation de la mairie de Paris et de la SETE.

PARTAGEZ CET ARTICLE :