Après la beauté, la lingerie et l’univers du sportswear en collaboration avec Puma, la pop-star Rihanna se lance à la conquête du marché de la mode et du luxe, sous l’égide du groupe LVMH. 

« Carte blanche artistique »
Malgré tous leurs efforts pour garder le secret, le rapprochement entre Rihanna et le numéro 1 mondial du luxe avait fini par fuiter, avant d’être finalement officialisé ce vendredi 10 mai. Dans un communiqué, le groupe LVMH a annoncé le « lancement imminent » d’une nouvelle maison de luxe, dirigée et orchestrée par la chanteuse barbadienne Rihanna. Nommée Fenty et basée à Paris, la griffe proposera des lignes de prêt-à-porter, d’accessoires et de souliers, et aura vocation à traduire « la vision de la mode » de la pop-star, ainsi que ses choix « en terme de distribution et de communication ». Les premières créations de la marque devraient être dévoilées au cours des prochaines semaines sur le site fenty.com.

« Créer une marque avec LVMH est un moment incroyablement spécial pour nous » a déclaré Rihanna dans un communiqué. « Monsieur Arnault m’a donné carte blanche artistique pour développer une Maison de mode dans l’univers du luxe. Je ne pouvais imaginer meilleur partenaire, à la fois en termes de créativité et de business, et je suis maintenant impatiente de dévoiler nos créations« .

Un projet inédit
Le lancement de la Maison Fenty marque une véritable petite révolution au sein du groupe LVMH. En effet, il s’agira non seulement de la première maison de mode créée ex nihilo au sein du groupe LVMH depuis Christian Lacroix en 1987, mais aussi de la première maison internationale créée et dirigée par une femme, et une femme noire qui plus est. Par ailleurs, c’est la première fois que le groupe de luxe fait appel à une célébrité pour créer entièrement une marque de luxe. Une stratégie qui traduit une profonde mutation du secteur du luxe et le poids des jeunes générations et l’influence croissante des réseaux sociaux. Comme en témoigne, par exemple, la nomination du créateur Virgil Abloh, fondateur du très hype label Off-White et coqueluche des Millennials, à la tête de la direction artistique de Louis Vuitton.

Une business-woman avertie
Le lancement de Maison Fenty s’impose comme une nouvelle étape majeure pour Rihanna, qui revendique déjà un CV mode bien rempli. Au cours de sa carrière, la chanteuse a multiplié les incursions dans le monde de la mode et du luxe, collaborant notamment avec  M.A.C, Armani, River Island, Dior, Manolo Blahnik ou encore le joaillier Chopard. En 2014, elle avait largement contribué à la hausse des ventes de Puma, alors propriété du groupe Kering, grâce à ses collections imaginées pour la griffe. En 2017, elle s’était alliée à Kendo,  l’incubateur de griffes de cosmétiques de LVMH basé à San Francisco, pour lancer la ligne de maquillage Fenty Beauty, qui avait connu un succès retentissant, au point de dépasser l’an dernier les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Enfin, au mois de mai 2018, elle avait dévoilé sa toute première collection de lingerie, baptisée Savage X Fenty, présentée dans le cadre de la fashion week de New York.

Un esprit entrepreneurial que Bernard Arnault a tenu à saluer : « tout le monde connaît la formidable chanteuse qu’est Rihanna, mais au travers de notre partenariat avec Fenty Beauty, j’ai découvert son esprit entrepreneur, ses compétences de dirigeante et un leader impressionnant. Elle a vraiment toute sa place dans la famille LVMH. Derrière Rihanna, nous avons mobilisé l’énergie d’une équipe talentueuse et multiculturelle, soutenue par les ressources de notre Groupe. Je suis fier que cette Maison voie le jour grâce à LVMH, et je lui souhaite d’être un grand succès« .

PARTAGEZ CET ARTICLE :