Le groupe LVMH a annoncé la construction d’une seconde manufacture dédiée à sa production de lunettes en Italie, lancée en partenariat avec le fabricant de lunettes Marcolin. 

LVMH se renforce dans le segment de la lunetterie. Un peu moins d’un an après l’inauguration de la « Manifattura Thélios« , lancée dans le cadre d’une joint-venture avec le groupe italien Marcolin et basée à Longarone, dans la région de Vénétie en Italie, le numéro 1 mondial du luxe annonce la construction d’une nouvelle usine dédiée à sa production de lunettes et basée en Italie.

« La construction d’une deuxième manufacture, dans le prolongement de la première, a débuté il y a deux semaines. Sa mise en service, prévue au quatrième trimestre 2020, permettra de tripler la surface de production », a indiqué lundi à l’AFP Jean-Baptiste Voisin, directeur de la stratégie de LVMH.

Alors que le site Thélios permet de produire jusqu’à 1,5 million de paires par an, cette nouvelle structure permettra de monter à plus de 4,5 millions de paires. Lorsque la double manufacture aura atteint sa pleine puissance, elle emploiera jusqu’à 700 salariés, contre quelque 120 actuellement.

« L’objectif est d’être qualitatif. Alors que l’industrie de la lunette est extensive, c’est-à-dire qu’elle maximise le nombre de points de vente, nous sommes dans une stratégie inverse: nous préférons avoir moins de points de vente, mais que nous contrôlons qualitativement, avec notamment une traçabilité à la paire », précise Jean-Baptiste Voisin.

PARTAGEZ CET ARTICLE :