Le groupe hôtelier suisse Mövenpick prévoit d’ouvrir au cours du premier trimestre 2018 son tout premier établissement en Irak, dans le cadre d’un contrat de gestion signé avec M. Akeel Ibraheem Al-Khalidy, président de la South Group Corporation et président du Comité du développement économique et de l’investissement, membre du Conseil de Bassorah.

Le Mövenpick Hotel Basra prendra place dans la ville de Bassorah, dans le sud de l’Irak, qui s’inscrit comme « l’un des centres économiques les plus dynamiques du Moyen-Orient », en partie grâce à la production de pétrole. Il sera notamment doté de 152 chambres et suites, de plusieurs restaurants et espaces de réunion, d’une salle de bal de 700 m2, d’un spa et d’une piscine intérieure afin de répondre aux besoins de la clientèle d’affaires, les investisseurs et les entreprises locales opérant à Bassorah, ainsi que les touristes.

« Notre future adresse répondra à la demande du secteur du voyage d’affaires, qui représente environ 90 % de la demande hôtelière à Bassorah en raison du nombre élevé de compagnies pétrolières et gazières et d’entreprises maritimes basées dans cette région de l’Irak en plein essor », commente dans un communiqué Olivier Chavy, président & CEO de Mövenpick Hotels & Resorts.

PARTAGEZ CET ARTICLE :