Lancement de la nouvelle campagne à l’occasion de la sortie de la nouvelle J12 de Chanel.
L’instinct du moment où tout se joue. Qu’il s’agisse de la seconde la plus longue d’une vie le jour d’une décision importante ou de la préparation d’un œuf à la coque dans les règles de l’art, d’un avion à prendre ou d’un taxi manqué, l’existence est une succession de rendez-vous qui ne sont pas des hasards.

La nouvelle J12 est la montre de ces rendez-vous et l’alliée de chaque seconde. Neuf femmes iconiques livrent, le temps d’une campagne, pour la plus iconique des montres CHANEL, leur expérience très personnelle d’une seconde qui a changé leur vie.

Naomi Campbell témoigne

« Chaque action dans laquelle j’ai décidé de m’engager est une seconde décisive. »

 

Naomi Campbell a 7 ans quand elle fait ses premiers pas devant la caméra dans le clip d’Is this love ? de Bob Marley. Fille d’une danseuse de ballet elle décide de suivre les pas de sa mère en allant étudier l’art du ballet à l’Italia Conti Academy Stage School de Londres, avant que sa vie ne bascule à 15 ans quand la directrice d’une agence de mannequin la remarque dans la rue.

Quelques semaines plus tard, seulement, Naomi Campbell apparaît pour la première fois en couverture d’un magazine : Elle Grande Bretagne. Le début fulgurant d’une carrière de top model couronnée par plus de 800 couvertures de magazines.

Dès lors, elle ne cesse d’enchaîner les séances photos avec les plus grands (Steven Meisel, Richard Avedon , Herb Ritts, Ellen von Unwerth, Mario Testino, Patrick Demarchelier, Peter Lindbergh…) et de multiplier les défilés notamment ceux créés par Karl Lagerfeld pour CHANEL, où elle s’impose comme l’une des figures les plus incontournables. Mannequin phare des années 90, elle devient le premier mannequin noir à apparaître sur les couvertures de Vogue Paris et du Time, édition Europe.

En parallèle de son activité de mannequin, elle tourne pour la télévision dans des séries cultes comme Cosby Show, Le Prince de Bel-Air, Absolutely Fabulous, Empire ou American Horror Story. Mais aussi pour des clips inoubliables comme Freedom ! de George Michael, Erotica de Madonna et Girl Panic de Duran Duran.

Naomi Campbell est surtout une femme guidée par le sens de l’engagement et met sa notoriété planétaire au service de nombreux projets humanitaires en collaboration avec Nelson Mandela. Quatre ans après leur première rencontre, il lui décerne en 1998 le titre de « petite fille d’honneur ».

Tout est une histoire de secondes pour une femme qui sait être à l’écoute de sa vie et de ce chronomètre intime qui fait bifurquer un destin en quelques secondes. La nouvelle J12 est la montre de cette femme-là.

D’autres stars témoignent :

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :