Schiaparelli part à la conquête de l’Amérique. Jeudi 18 octobre, la mythique maison de couture inaugurait son premier pop-up store au sein du magasin Bergdorf Goodman, situé sur la 5ème avenue à Manhattan. Un évènement qui marque le retour de la marque à l’international depuis sa relance en 2012, et son tout premier point de vente en dehors de ses salons historiques du 21, place Vendôme. 

Installé au quatrième étage du grand magasin, le pop-up store Schiaparelli fait renaître une collaboration initiée en 1931, au cours des nombreux voyages d’Elsa Schiaparelli outre-Atlantique. Célébrant l’univers et l’héritage de la maison, mis en lumière par Bertrand Guyon depuis son arrivée à la direction artistique de l’enseigne, l’écrin accueille notamment le projet « Story », traduisant une nouvelle vision du prêt-à-porter et des accessoires, soulignant les liens entre Schiaparelli et le monde de l’art. Baptisé « Story#1 » et dévoilé à l’occasion de la fashion week parisienne au mois de septembre dernier, le premier aboutissement de ce nouveau concept s’inspire de l’amitié et de la collaboration entre Schiaparelli et Man Ray. Une première ébauche qui se traduit par une trentaine de pièces, robes, blouses, blazers, sweatshirts et bijoux, revisitant les oeuvres originales de l’artiste dada, rehaussées des symboles iconiques de la griffe et disponibles en édition limitée. La collection dévoile également le « Secret », le tout premier sac à main griffé Schiaparelli.

Par ailleurs, afin de marquer d’une pierre blanche ce lancement historique pour la maison, Bergdorf Goodman dévoilera prochainement une vaste campagne digitale et print, ainsi qu’une scénographie de ses vitrines de la 5ème avenue entièrement revisitée, mettant en scène le prêt-à-couture Schiaparelli avec photos et tableaux de l’artiste.

Bergdorf-Goodman-schiaparelli

PARTAGEZ CET ARTICLE :