Le couturier Hervé Léger, connu pour ses mythiques robes à bandes élastiques, s’est éteint mercredi 4 octobre, des suites d’une rupture d’anévrisme. Il était âgé de 60 ans.

Né à Bapaume, dans le Nord-Pas-de-Calais, en 1957, Hervé Peugnet de son vrai nom, avait été coiffeur puis chapelier, avant d’intégrer le monde de la mode sous l’aile de Karl Lagerfeld au sein de la maison Lanvin. En 1985, il fonde sa propre maison de couture, baptisée Hervé Léger sur les conseils du kaiser. Un nom qui restera indissociable de ses robes bandages emblématiques, conçues pour épouser les lignes et sublimer le corps des femmes, qui rencontreront un succès fulgurant au cours des années 90 et seront arborées par tous les plus grands noms du moment. Rachetée par le groupe Seagram en 1993, l’aventure prendra fin en 1998 pour Hervé Léger, lorsque la maison sera revendue au groupe BCBG Max Azria, qui se séparera du styliste dans l’année, tout en le privant de son nom commercial.

En 2000, le couturier fonde une nouvelle maison, Hervé L. Leroux, toujours sous les conseils du directeur artistique de Chanel, et abandonne ses mythique bandages pour d’élégants drapés. Il intègre en 2013 le calendrier officiel de la Chambre syndicale de la Haute Couture en tant que « membre invité ».

 

Tags: , , ,