Couturier d’exception au génie prolifique, figure emblématique de la culture contemporaine, célèbre pour son allure signature et ses aphorismes cinglants, parfois polémiques, Karl Lagerfeld s’est éteint ce mardi 19 février à l’âge de 85 ans, laissant derrière lui un inestimable héritage culturel et patrimonial en matière de mode et de création.

Né à Hambourg en 1933 (bien qu’il ait toujours nié cette affirmation, déclarant ne pas connaître lui-même sa véritable date de naissance), Karl Lagerfeld s’est autant illustré pour son intarissable créativité que pour la longévité de sa carrière. Arrivé à Paris en 1952, passionné de couture depuis son premier défilé Christian Dior quelques années auparavant, la légende débute véritablement en 1954, lorsqu’il remporte le premier prix du concours du Secrétariat international de la laine dans la catégorie manteau. La victoire d’Yves Saint Laurent dans la catégorie robe marquera alors l’une des rivalités les plus mythiques de l’histoire de la mode.

En 1955, Karl Lagerfeld fait ses armes au sein des ateliers du couturier Pierre Balmain, dont il devient l’assistant. En 1959, il est nommé en parallèle à la direction artistique de la vénérable maison Jean Patou, avant d’intégrer Chloé en 1963, puis Fendi un an plus tard, dont il signe le célèbre logo et lance le prêt-à-porter en 1977. Durant près de vingt-ans, il déploie ses services et ses talents en tant que couturier indépendant, comptant parmi ses clients Repetto ou MaxMara. En 1983, il est appelé à la direction artistique de Chanel, prenant les rênes des collections Haute couture, prêt-à-porter et accessoires de la maison, alors en voie d’extinction. De bout en bout, il rend à la griffe au double C ses lettres de noblesse, exhumant l’héritage de Coco Chanel, transformant la petite maison alors sur le déclin en véritable empire, et liant à jamais son nom à celui de Chanel.

Créateur prolifique, bourreau de travail et partisan de l’excellence, la carrière de Karl Lagerfeld sera marquée par les projets et initiatives en tous genres. En 1984, il crée sa propre ligne éponyme, qui deviendra en 2007 K par Karl. Dès 1989, il se lance également dans la photographie, passion qui se transformera en véritable carrière annexe, puisqu’il réalisera des campagnes pour Chanel, Fendi et sa marque propre, ainsi que pour différentes marques et magazines de mode, et verra son travail faire l’objet d’une rétrospective présentée à la Pinacothèque de Paris en 2015. En parallèle, le créateur multipliera les collaborations, parfois les plus inattendues, réalisant des timbres de Saint-Valentin réalisés pour La Poste, des bouteilles Coca-Cola à son effigie, prêtant ses traits à la campagne de sensibilisation de la sécurité routière, sa voix au jeu vidéo Grand Theft Auto IV, ou encore ses talents dans le cadre de la réalisation d’une campagne pour les glaces Magnum. 

Au mois de janvier dernier, son absence lors de la présentation du défilé haute couture de Chanel présenté au Grand Palais avait éveillé les craintes quant à son état de santé. Son décès, annoncé ce mardi 19 février au matin, a endeuillé tous les acteurs de l’industrie ainsi que tous les passionnés de mode aux quatre coins du globe.

« Avec Karl Lagerfeld s’éteint un génie créatif qui a contribué à faire de Paris la capitale mondiale de la mode et de Fendi l’une des maisons italiennes les plus innovantes. Nous lui devons beaucoup : son goût et son talent étaient les plus exceptionnels qu’il m’ait été donné de connaître (…) Je retiens de lui son immense imagination, sa capacité à susciter chaque saison de nouvelles tendances, son énergie inépuisable, la virtuosité de ses dessins, son indépendance soigneusement gardée, sa culture encyclopédique, et la drôlerie des mots d’esprit dont il emporte le secret » a notamment déclaré Bernard Arnault, Président-Directeur Général du groupe LVMH.

Dans un communiqué, la maison Chanel a annoncé la nomination de Virginie Viard en tant que nouvelle directrice artistique, chargée de « continuer à faire vivre l’héritage de Gabrielle Chanel et de Karl Lagerfeld ».

PARTAGEZ CET ARTICLE :