Wanda Ferragamo, veuve de Salvatore Ferragamo et matriarche du groupe éponyme, s’est éteinte vendredi 19 octobre, à l’âge de 96 ans. 

Née en 1921 à Bonito, une petite commune de la province d’Avellino en Italie, c’est en 1940 que Wanda Miletti avait fait la connaissance de Salvatore Ferragamo, avant de l’épouser quelques mois plus tard. À la mort du chausseur en 1960, bien que n’ayant aucune expérience du monde des affaires et de la gestion d’entreprise, Wanda Ferragamo avait pris les commandes de l’enseigne, afin de poursuivre l’oeuvre et le travail de Salvatore.

Au fil des années, elle avait propulsé la maison au devant de la scène mode internationale, notamment en étendant l’offre de produits de la marque au prêt-à-porter, aux accessoires et aux parfums, dont la direction artistique est assurée par ses trois filles, Fiamma, Giovanna et Fulvia. Wanda Ferragamo bénéficiait depuis 2006 du titre de présidente honoraire du groupe Ferragamo, qu’elle aura dirigé durant plus de cinquante ans. Resté contrôlé par la famille fondatrice, le groupe entrait à la Bourse de Milan en 2011.

Dans une note partagée vendredi, Ferruccio, président du groupe Ferragamo, Giovanna, Leonardo et Massimo, les quatre enfants de Wanda Ferragamo, ont tenu à rendre hommage à leur mère. « Ses précieux enseignements et son souvenir resteront pour nous tous un exemple de droiture et de grande passion pour la vie ».

PARTAGEZ CET ARTICLE :