Mardi 16 janvier, Louis Vuitton a officialisé les rumeurs qui couraient depuis quelques mois, en annonçant le départ de Kim Jones, directeur artistique des collections Homme de la maison, depuis 2011.

Après une année 2017 mouvementée, marquée par le départ de Christopher Bailey chez Burberry et Phoebe Philo chez Céline, l’année 2018 devrait être riche en bouleversements pour le monde de la mode. Mardi 16 janvier, c’est la maison Louis Vuitton qui a créé l’émoi, en annonçant le départ de Kim Jones, directeur artistique de ses collections masculines. « Ce fut un immense privilège de travailler avec lui », a ainsi déclaré Michael Burke, PDG de Louis Vuitton.

Diplômé de la Central Saint Martins de Londres, le créateur avait fait ses débuts sur la scène mode en 2003, avec le lancement de sa marque éponyme à l’occasion de la Fashion Week de Londres. Il avait par la suite multiplié les collaborations, notamment avec Uniqlo, Alexander McQueen et Hugo Boss, avant de prendre la direction artistique de Dunhill en 2008. Trois ans plus tard, il avait été appelé par Louis Vuitton pour succéder à Paul Helbers à la tête des collections masculines de la maison. Sous sa supervision, l’Homme Vuitton s’était offert une seconde jeunesse, plus contemporaine, mais également plus marquée par les influences streetwear chères au designer. En 2017, Kim Jones avait d’ailleurs créé l’évènement en initiant une collaboration avec le label Supreme, qui avait rencontré un succès fulgurant.

Le créateur présentera sa dernière collection pour Louis Vuitton jeudi 18 janvier, à l’occasion de la Fashion Week homme automne-hiver 2018-2019 à Paris. Quant à ses projets futurs, des bruits de coulisses le disent déjà directeur artistique de Versace, ou de Burberry à la suite de Christopher Bailey.

PARTAGEZ CET ARTICLE :