Le conglomérat chinois Fosun, propriétaire de Lanvin, a annoncé la nomination de Bruno Sialelli en tant que nouveau directeur artistique. Il succède à Olivier Lapidus, qui avait quitté ses fonctions en mars 2018. 

Après presque un an sans directeur artistique et plusieurs mois de recherches infructueuses, la maison Lanvin semble avoir enfin trouvé son nouvel homme fort. Il s’agit de Bruno Sialelli, dont la nomination a été officialisée ce lundi 21 janvier. Passé par les ateliers de Balenciaga, d’Acne Studios et de Paco Rabanne, il occupait jusqu’à présent le poste de designer en chef du menswear de Loewe, aux côtés de Jonathan Anderson.

« Nous sommes ravis d’accueillir Bruno Sialelli en tant que nouveau directeur artistique de Lanvin, déclare Jean-Philippe Hecquet, directeur général de Lanvin. Sa vision extraordinaire et très personnelle, son audace, sa culture, son énergie et sa capacité à réunir une équipe solide, nous ont convaincus. J’ai hâte de découvrir les premières collections de Bruno qui ramèneront à la vie cette maison merveilleuse et unique, et qui sauront  à nouveau émouvoir et passionner nos clients ».

« Nous sommes enthousiastes de voir l’énergie dont profitera cette grande maison grâce au talent artistique de Bruno Sialelli combiné au leadership dynamique et à la vision stratégique de Jean-Philippe Hecquet », a commenté pour sa part Joann Cheng, présidente du Fosun Fashion Group, qui regroupe les activités Mode de Fosun.

Car à Bruno Sialelli reviendra avant tout la difficile mission de faire renouer la maison Lanvin avec la croissance. Depuis le départ surprise d’Alber Elbaz en 2015, la situation était allée de mal en pis pour la griffe, qui avait accumulé les pertes financières. En 2016, les ventes de la maison avaient plongé de -23%, et en 2017 de -33%. En février 2018, le groupe chinois Fosun était devenu actionnaire majoritaire de la griffe, jusqu’alors propriété de la femme d’affaires hong-kongaise Shaw Lan Chu-Wang et l’entrepreneur allemand Ralph Bartel, qui ont gardé une part minoritaire.

PARTAGEZ CET ARTICLE :