Suite à la disparition de Robert G. Wilmers au mois de décembre dernier, c’est Chris Wilmers, son fils, qui prendra la tête des Châteaux Haut-Bailly et Le Pape, propriétés bordelaises de l’éminent banquier américain, depuis la fin des années 90. Il travaillera en étroite collaboration avec Véronique Sanders, gérante du domaine, afin de « continuer dans le même esprit et avec la même dynamique que durant ces vingt dernières années » et « porter les projets initiés récemment et futurs ».

Diplômé de l’université de Wesleyan et de l’université de Berkeley, Chris Wilmers est professeur d’écologie au département d’études environnementales de l’université de Californie à Santa Cruz. Chercheur prolifique, il a publié plus de 65 articles dans des publications scientifiques, et intervient régulièrement sur les questions liées à la conservation de la faune.

« Nous allons écrire une nouvelle page à la hauteur des ambitions que mon père avait pour Haut-Bailly », a-t-il déclaré quant à sa nomination à la tête des Châteaux Haut-Bailly et Le Pape.

Robert G. Wilmers, propriétaire du Château Haut-Bailly, s’est éteint

PARTAGEZ CET ARTICLE :