Le retailer de luxe américain Neiman Marcus annonçait vendredi dernier l’arrivée de Geoffroy van Raemdonck en tant que nouveau Chief Executive Officer, succédant ainsi à Karen Katz, qui quittera ses fonctions de présidente et CEO le 12 janvier prochain. Elle conservera toutefois sa place au sein du comité de direction de l’entreprise.

Véritable vétéran du retail, Geoffroy van Raemdonck occupait jusqu’à présent le poste de président de la région EMEA et du segment Global Travel Retail pour le groupe Ralph Lauren depuis 2014. Diplômé de l’université de Chicago et de l’université catholique de Louvain en Belgique, il avait fait ses armes au sein du Boston Consulting Group durant près de dix ans, avant d’occuper les fonctions de vice-président senior de l’équipe créative de L Brands, Inc. En 2008, il avait rejoint le groupe LVMH, au sein duquel il occupait différentes fonctions à la tête de la maison Louis Vuitton jusqu’en 2013, avant de prendre brièvement le rôle de CEO pour l’enseigne de prêt-à-porter St. John Knits.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions à la tête de Neiman Marcus, Geoffroy van Raemdonck aura pour missions celles de redresser les ventes de la chaîne de grands magasins, en difficulté depuis plusieurs trimestres. À l’instar de bon nombre de grands magasins et d’acteurs du retail, le détaillant est confronté depuis ces dernières années à l’évolution des comportements des consommateurs et la croissance des ventes en ligne. Au cours de l’exercice 2017, Neiman Marcus a enregistré des revenus de 4,71 milliards de dollars, en baisse de -5,2% par rapport à l’année précédente, et une perte nette de 531 millions de dollars, contre 406 millions l’an dernier.

Geoffroy van Raemdonck succédera à Karen Katz, qui avait rejoint Neiman Marcus en 1985. Nommée présidente de l’entreprise en 2010, elle est à l’initiative de la stratégie « Digital First » de Neiman Marcus, qui a permis de stimuler la croissance des ventes en ligne qui représentent désormais près de 30% des revenus du détaillant.

« En tant que CEO, Karen a participé à établir Neiman Marcus en tant que leader de l’industrie du luxe et de la vente au détail et a ouvert la voie à une croissance à long terme », a souligné David Kaplan, chairman du comité de direction. « Nous lui sommes extrêmement reconnaissants, pour sa vision et sa contribution significative durant plus de 30 ans, et sommes impatients de poursuivre notre collaboration au sein du comité de direction ».

PARTAGEZ CET ARTICLE :