Face à l’évolution rapide du marché chinois, le groupe de luxe Kering entend accentuer le développement de ses maisons sur la région Grande Chine et annonce la nomination de Jinqing Cai en tant que présidente de Kering China. Dans le cadre de ses fonctions, effectives dès le 10 septembre prochain, elle sera notamment chargée de « renforcer la visibilité de Kering en Grande Chine et consolider les liens entre le groupe et ses partenaires locaux ».

« Kering a commencé à investir en Grande Chine il y a de nombreuses années, et y a construit les bases d’une activité fructueuse et pérenne, tout en renforçant constamment ses liens avec ses partenaires locaux, a déclaré François-Henri Pinault, Président-directeur général de Kering. Je suis très heureux de la nomination de Jinqing Cai qui illustre, une fois de plus, notre engagement en Grande Chine sur le long terme ».

Après avoir débuté sa carrière dans le conseil en stratégie et les fonds de private equity, Jinqing Cai avait fondé le cabinet de relations publiques New Alliance Consulting International à Pékin, avant d’être nommée partenaire-fondatrice de Brunswick Beijing en 2005. En 2012, elle avait rejoint les rangs de Christie’s China en tant que directrice générale puis présidente deux ans plus tard, avant de prendre la tête du conseil d’administration de la filiale chinoise de l’entreprise en 2016. En parallèle de ses fonctions pour Kering, elle conservera le titre de vice-présidente du Asia Advisory Board de Christie’s.

PARTAGEZ CET ARTICLE :