Le British Fashion Council a récemment annoncé l’arrivée de Stephanie Phair, actuelle directrice de la stratégie de la plate-forme Farfetch, en qualité de nouvelle présidente. Sa nomination sera officialisée à l’issue du conseil d’administration de l’organisation, qui se tiendra le 5 juillet prochain. 

Diplômée de l’université d’Oxford, Stephanie Phair revendique une grande expertise de l’industrie de la mode et du luxe, et notamment du e-retail. Après avoir fait ses armes chez Issey Miyake, elle avait rejoint le département communication du groupe Conde Nast pour le magazine Vogue, au sein duquel elle était restée durant plus de cinq ans. Après trois ans à la vice-présidence du site Portero, qui vend sur Internet des articles de luxe de seconde main, elle avait été nommée en 2009 présidente de The Outnet, l’une des plates-formes du groupe Net-a-Porter. En novembre 2016, elle avait pris le poste de directrice de la stratégie du e-retailer de luxe Farfetch.com,  qu’elle continuera d’occuper au cours de son mandat à la tête du BFC, en parallèle de son rôle d’administratrice indépendante au conseil d’administration de la marque Moncler.

En tant que présidente du British Fashion Council, elle succède à Natalie Massenet, fondatrice de Net-a-Porter aujourd’hui présidente non-exécutive de Farfetch, qui avait quitté ses fonctions à la tête de l’organisation britannique au mois de décembre dernier. Stephanie Phair, 39 ans, s’impose comme la plus jeune présidente du BFC depuis sa création en 1983. Dans le cadre de ses fonctions, elle sera chargée de veiller à ce que l’organisation soit capable de diriger le secteur dans une industrie et un environnement économique en profonde mutation, mais également soutenir Caroline Rush, PDG du BFC, dans la mise en oeuvre de la stratégie de l’organisation, articulée autour de plusieurs piliers : la notoriété, les investissements, le business, le digital et l’innovation, et l’éducation.

PARTAGEZ CET ARTICLE :