Ce lundi 11 mars, la maison Azzaro annonçait le départ de son directeur artistique Maxime Simoëns tandis que quelques heures plus tard, la griffe Paule Ka annonçait l’arrivée du créateur à sa direction artistique. 

Diplômé de l’École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, Maxime Simoëns a fait ses armes chez Elie Saab, et Jean Paul Gaultier, ou encore Balenciaga. En 2009, il lance sa propre maison, qui intègre en 2011 le calendrier officiel de la haute couture en tant que membre invité. Cette année-là, il est également nommé à la direction artistique de la maison Léonard, pour laquelle il oeuvre un peu moins d’un an. Après avoir lancé en 2016 M.X Paris, sa griffe de prêt-à-porter masculin, le créateur est nommé en 2017 à la tête de la création de la maison Azzaro, pour laquelle il est en charge des collections couture et des lignes de prêt-à-porter et accessoires homme et femme. Dans un communiqué lapidaire diffusé ce lundi, Azzaro a salué la contribution de Maxime Simoëns dans le renouveau de la maison, sans donner toutefois davantage d’explications quant à la raison de ce départ.

Mais le suspense aura été de courte durée quant à la prochaine étape dans le parcours de Maxime Simoëns, puisque quelques heures plus tard, la griffe Paule Ka annonçait sa nomination à sa direction artistique. Dans le cadre de ces nouvelles fonctions, il succèdera à Serge Cajfinger, fondateur de Paule Ka, qui avait fait son grand retour aux commandes de la griffe en septembre 2017, après son rachat par l’homme d’affaires français Xavier Marie. « Comme Serge Cajfinger, je suis originaire de Lille. Paule Ka m’était donc familier depuis longtemps. Ce qui m’a séduit dans l’identité de cette maison, c’est la possibilité de pouvoir accompagner la femme d’aujourd’hui dans sa diversité et ses facettes plurielles avec une garde-robe reflétant sa complexité », a expliqué Maxime Simoëns. « Son vestiaire est à la fois celui d’une working woman et celui d’une femme en quête de glamour et d’élégance. C’est également leur atelier au cœur de Paris qui permet d’offrir depuis de nombreuses années un savoir-faire et une créativité digne des grandes maisons mais à un prix accessible ». 

Le créateur français présentera sa première collection pour Paule Ka au mois de septembre prochain.

PARTAGEZ CET ARTICLE :