L’entrepreneuse et businesswoman Natalie Massenet quittera à la fin de l’année ses fonctions de présidente du British Fashion Council. Elle conservera cependant son titre de membre du conseil d’administration de l’organisation, dont la vocation est de promouvoir l’industrie de la mode et la création britannique à l’international.

Fondatrice de la plateforme Net-a-Porter, leader de la vente en ligne d’articles de luxe, Natalie Massenet avait quitté son poste de présidente exécutive de Net-a-Porter lors de la fusion du groupe (qui inclut également les plateformes The Outnet et Mr Porter) avec le groupe italien Yoox en 2015. Au mois de février dernier, elle avait rejoint la plateforme Farfetch en qualité de présidente non exécutive.

Nommée à la tête du British Fashion Council en 2013, le mandat de Natalie Massenet avait été renouvelé en 2016 pour une durée de trois ans. Au cours de son mandat, elle aura initié de nombreuses actions visant à promouvoir la mode britannique, en mettant l’accent sur des thématiques telles que l’éducation, la durabilité ou encore la portée économique de l’industrie de la mode à l’échelle nationale. À ce jour, le British Fashion Council ne s’est pas exprimé quant au nom de son éventuel successeur.

PARTAGEZ CET ARTICLE :