Pierre Cardin de son vrai nom Pietro Costante Cardini était une icône dans le monde de la mode, couturier français, entrepreneur et créateur connu et reconnu à l’international. Il est décédé début janvier 2021,à l’âge de 98 ans à l’hôpital Américain de Neuilly à Paris. Il fut inhumé, le 2 janvier 2021, au cimetière de Montmartre. Pierre Cardin fut un visionnaire qui n’a jamais manqué d’imagination ni de modernité. Il osa se démocratiser en lançant des franchises ainsi que sa marque de prêt-à-porter. Retour sur une aventure hors du commun.

Pierre Cardin, un parcours prestigieux

Pierre Cardin est issu d’une famille paysanne italienne, installée près de Trevis. Il est le dernier d’une famille de six enfants. Ses parents viennent s’installer en France dans les années 20, après avoir été ruinés par la guerre. Dès son plus jeune âge, l’univers de la mode est comme une évidence. Il commence à travailler en qualité de tailleur dès l’âge de 14 ans, puis décide de partir sur Paris et assure ses débuts chez Jeanne Paquin première couturière française à connaître une renommée internationale. Puis, en 1946,  il devient le premier tailleur de la maison Dior et participe à la célèbre collection New-Look. Maison iconique, avec un homme à sa tête qui va beaucoup inspiré Pierre Cardin . Après trois ans passés au côté de Christian Dior, Pierre Cardin décide d’ouvrir sa propre maison de couture.

Pierre_Cardin

Audacieux, le couturier lance sa propre marque …

Il ne lui reste plus qu’à se faire un nom et à se démarquer des couturiers de l’Avenue Montaigne. Il rencontre rapidement le monde du cinéma, notamment en confectionnant le costume du personnage de John Steed de la série « Chapeau melon et bottes de cuir », puis participe à la réalisation de costumes pour La belle et la Bête de Jean Cocteau.

« Tous les jours, je crée, c’est ma drogue, ma nourriture » déclarait Pierre Cardin. En 1953, il lance sa première collection comprenant notamment sa robe bulle, inspirée du film Le ballon rouge, vêtement qui lui vaudra le soutien du magazine ELLE. Cette première collection fait fureur ! Il est alors baptisé de couturier d’avant-garde.

En 1960, il modernise le groupe de rock britannique les Beatles avec le prototype du costume baptisé Cylindre, et lance ainis la première collection pour homme signé Cardin.

C’est en 1959 que Pierre Cardin va casser les codes de la Haute couture et du Luxe, avec une ligne de prêt-à-porter qui sera présentée dans l’enceinet du grand magasin, le Printemps.

Site_PIerre_Cardin

Cardin, un homme en constante évolution

Inspiré et averti il en veut plus. Il voit grand, en 1970 il décide de sortir du monde de la mode. Il se diversifie : luminaires, linge de maison, en passant par les parfums. Comme il le disait si bien « Je me lave avec mon propre savon qui porte mon propre parfum… je me suis couché dans mes propres draps… j’ai mes propres produits alimentaires. Je vis sur moi. »

Après avoir conquis le monde de la mode en France, ses créations se retrouvent aux États-Unis.

Pierre Cardin partage sa vie avec l’actrice Jeanne Moreau pendant quatre ans. Elle deviendra par ailleurs sa muse, son égérie, sa confidente et même son âme-sœur. Son autre grand amour, un grand couturier, collaborateur et ami, André Olivier. Leur collaboration a duré près de quarante années. Pierre Cardin a mentionné plus d’une fois, que c’est grâce à son cher ami si la maison a pu vivre si longtemps. Son cher et tendre décèdera en 1993 et laissera un vide à tout jamais au coeur de la maison Cardin.

Son héritage

L’homme qui déclarait que « Le luxe, c’est la rareté, la créativité, l’élégance » fut un créateur de tendances extravagantes, et instructeur de la mode unisexe.

La maison Cardin représente 850 licences, 500 usines, 200 000 employés dans le monde. Cardin c’est aussi trois Dés d’or, éminente distinction de chambre de la haute couture française, commandeur de la légion d’honneur, ambassadeur de l’Unesco, commandeur de l’ordre du mérite de la république italienne, un explorateur téméraire qui a fait pas moins de 35 fois le tour du monde.

En 1922, Pierre Cardin est élu à l’académie des beaux-arts aux côtés de Jean-Paul Gaultier. Le créateur se dit aussi fin gourmet à ses heures perdues, avec l’acquisition de Maxim’s, ou encore châtelain avec la rénovation du Château du marquis de Sade.

En fait, Cardin représente bien plus qu’une figure iconique dans le monde de la mode, il représentera à tout jamais un Art de vivre mêlant audace et vision entrepreneuriale.

 

Pierre Cardin évoque la « mort »

archive INA / ORTF | 12/05/1968

Accédez à la biographie du couturier
https://pierrecardin.com/wp-content/themes/pc/res/pdf/bio-pierre-cardin-FR.pdf

 

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :