Le groupe Prada a acté le départ de deux de ses dirigeants, en poste au sein de l’entreprise depuis plusieurs années, révèle le WWD. Selon le site d’information, le groupe serait actuellement en pleine réorganisation de son département communication, et serait en phase de recrutement de nouveaux professionnels. Dans ce contexte, Prada se serait séparé de Stefano Cantino, un vétéran de l’entreprise qui avait rejoint ses rangs en 1997, gravissant peu à peu les échelons pour être nommé directeur du marketing en 2005, puis de la communication et des relations extérieures en 2009, et enfin du marketing stratégique en 2014. En parallèle, le groupe se serait également séparé de Aldo Gotti, son directeur du marketing depuis 2016, qui occupait les fonctions de directeur commercial de la marque Miu Miu, et directeur régional pour la France, la Belgique et Monaco.

Il y a quelques jours, à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle usine en Toscane, Patrizio Bertelli, CEO de l’enseigne Prada et mari de Miuccia Prada, petite-fille du fondateur de la griffe, avait assuré que ni la maison ni le groupe n’étaient à vendre, mettant ainsi un terme aux rumeurs selon lesquelles l’entreprise était à la recherche d’un repreneur.

Fragilisé depuis quelques trimestres par la concurrence accrue, la montée en puissance des ventes en ligne et le ralentissement général du marché du luxe, le groupe Prada avait vu ses ventes reculer en 2016 et en 2017, malgré la mise en place d’un plan de redressement se traduisant notamment par le renforcement de sa présence numérique, le renouvellement de son offre de produits, ou encore la réduction et la rénovation de son réseau de distribution. Au cours des premiers mois de l’exercice 2018, le groupe avait observé un retour à la croissance progressif, marquant « le début d’une nouvelle période de croissance durable à long terme ».

PARTAGEZ CET ARTICLE :