Les bouleversements s’enchaînent chez Victoria’s Secret. Quelques jours après la polémique qui avait secoué la marque quant au manque de diversité dans le casting de son mythique défilé, la PDG de Victoria’s Secret, Jan Singer, annonce sa démission. Un départ confirmé par une source proche du dossier, qui n’a toutefois pas indiqué si les évènements étaient liés.

Le 8 novembre dernier, Ed Razek, directeur marketing de Victoria’s Secret, se confiait au magazine Vogue. Interrogé sur l’absence de mannequins transgenres ou grande taille au casting du défilé, il avait déclaré : « Non, je ne pense pas que nous devrions. Eh bien pourquoi pas ? Parce que le spectacle est un fantasme. C’est un événement spécial de 42 minutes. C’est ce que c’est. C’est le seul du genre au monde ». Il avait également ajouté au sujet des mannequins grande taille que « personne n’était intéressé ».

Des propos qui avaient rapidement suscité une vague d’indignation de la part des internautes et sur les réseaux sociaux. Suite à cette polémique, Ed Razek avait présenté ses excuses.  « Ma remarque concernant l’inclusion de modèles transgenres dans le Victoria’s Secret Fashion Show s’est révélée insensible a t-il déclaré dans un communiqué. Je m’excuse. Pour être clair, nous pourrions absolument utiliser un modèle transgenre dans notre défilé. Des modèles transgenres sont venus aux castings… Et comme beaucoup d’autres, ils n’ont pas réussi. Il n’a jamais été question de genre. J’admire et respecte leur parcours pour embrasser qui ils sont vraiment ».

En parallèle, le départ de Jan Singer intervient alors que Victoria’s Secret peine à maintenir ses ventes. En 2017, celles-ci avaient marqué un recul de -8%, avant de se stabiliser au premier semestre 2018 grâce à l’ouverture de plusieurs magasins en Chine et le développement des ventes en ligne.

PARTAGEZ CET ARTICLE :