Le groupe Vivarte (Caroll, La Halle) nomme un nouveau directeur général, en la personne de Stéphane Roche, afin d’épauler Patrick Puy, qui devient président.

Stéphane Roche débute sa  carrière chez Procter & Gamble, avant de rejoindre le groupe Ricard. C’est en 2001, qu’il se rapproche des univers mode en passant par le sport, en qualité de directeur marketing France et International pour l’enseigne Décathlon et ses marques propres. S’en suivront différentes expériences pour La Redoute Benelux puis Redcats UK.

En 2008, il rejoint le groupe Fashion 3, l’écosysteme de marques de la famille Mulliez (Jules, Brice, Pimkie, Orsay, Bizbee, Rouge Gorge, Grain de Malice, Tape à L’oeil). Sa nouvelle mission chez Vivarte s’annonce challengeante.

En grande difficulté financière et plombé par une lourde dette héritée de LBO successifs, le groupe  Vivarte anciennement propriétaire d’une quinzaine d’enseignes a enchaîné les restructurations et les cessions d’actifs (André, Kookaï, Chevignon, Pataugas, Besson) au cours des deux dernières années, pour être finalement quasiment démantelé. Avec la mise en vente de ses marques San Marina , Minelli, et Cosmoparis  fin 2018 et le groupe espère ainsi retrouver un peu d’oxygène d’ici la fin du premier semestre 2019.

Selon Reuters, les ventes de Vivarte ont reculé de 4,1% en données comparables en 2017-2018, à 1,4 milliard d’euros, pour un Ebitda (excédent brut d’exploitation) en progression de 8% à 50,7 millions.

Découvrez son profil LinkedIn : ici

PARTAGEZ CET ARTICLE :