Nouveaux bouleversements au sein du groupe Condé Nast. Jeudi dernier, le PDG et président du groupe de presse américain Bob Sauerberg, annonçait le départ de Jim Nelson, rédacteur en chef du magazine GQ. Pour lui succéder, c’est Will Welch, rédacteur en chef  de GQ Style, qui a été appelé par le groupe.

« Jim  Nelson quittera Condé Nast après quinze ans de succès en tant que rédacteur en chef de GQ, commente Bob Saurberg. Jim a présenté GQ à un nouveau public, mettant à jour et modernisant la voix de la marque au fil des années ». Durant son mandat, le magazine avait été nommé pour 64 ASME, remportant de multiples victoires ainsi que, récemment, son premier prix Pullitzer grâce à un essai de Rachel Kaadzi Ghansah. Il avait rejoint le magazine en 1997 en tant que senior editor, avant d’être nommé rédacteur en chef en 2003.

Jim Nelson est le sixième rédacteur en chef de longue date à quitter ses fonctions chez Condé Nast, après les départs successifs de Graydon Carter chez Vanity Fair, Cindi Leive chez Glamour, Keija Minor chez Brides et Elaine Welteroth et Phillip Picardi chez Teen Vogue.

Entré chez Condé Nast en 2007, Will Welch occupe le poste de rédacteur en chef de GQ Style depuis 2015. Des fonctions qu’il continuera d’assumer dans le cadre de son nouveau rôle à la rédaction en chef du magazine masculin, pour lequel il sera en charge de superviser toute la création de contenus, la production et l’expérience utilisateur pour chacune des plates-formes de distribution de GQ.

« Will est la définition d’un éditeur moderne, a souligné Sauerberg. Il sait comment créer un contenu distinct et puissant pour chaque plate-forme et comprend l’importance de l’inclusivité et de l’authenticité dans la voix de la marque aujourd’hui ». Il prendra les rênes du magazine après le départ de Nelson, qui a accepté de rester jusqu’à l’édition 2018 des GQ Men’s of the Year, qui se déroulera au mois de décembre prochain.

PARTAGEZ CET ARTICLE :