Angelina annonce la mise en place d’un partenariat d’envergure avec la famille Elbase, dans le but de déployer ses salons de thé sur le territoire américain. Par ailleurs, l’enseigne devrait accélérer son expansion à l’international dans les prochaines années, avec un objectif de 80 boutiques dans le monde d’ici 2023, contre 28 aujourd’hui. 

Véritable institution de la pâtisserie française, la maison Angelina part à la conquête des Etats-Unis. Célèbre pour son irrésistible chocolat chaud et son Mont-Blanc légendaire, elle vient en effet d’annoncer la signature d’un partenariat avec les familles Elbase, Cova et Zerbib afin de s’établir et se développer sur le marché américain. Concrètement, ce rapprochement se traduira par l’inauguration d’une première adresse de la griffe à Manhattan sous forme de master franchise, qui devrait voir le jour à l’horizon 2019. Par la suite, le groupement de partenaires développera la marque Angelina et son image à travers le pays, « tant d’un point de vue BtoC, BtoB que on line ».

En parallèle, la maison entend renforcer sa stratégie d’expansion à l’international, initiée il y a plus de trente ans avec des adresses en Chine, au Japon, à Singapour, au Liban ou encore en Arabie saoudite. Sur le marché asiatique, Angelina annonce la signature d’un partenariat avec le français Belle Vie, qui se matérialisera avec l’ouverture d’une quarantaine de points de vente en franchise dans toutes les villes principales du territoire chinois. Au Moyen-Orient, Angelina prévoit sept ouvertures dans les mois à venir, notamment celle de son vaisseau amiral de Djeddah en Arabie saoudite, soit 1 200 m2 entièrement dédiés à la gourmandise.

PARTAGEZ CET ARTICLE :