Ce mercredi 21 novembre, la maison Hermès ouvrait les portes de l’un de ses écrins les plus emblématiques, situé au numéro 42 de la prestigieuse avenue George-V à Paris. Fermé il y a deux ans, le magasin a fait l’objet d’importants travaux de rénovation, orchestrés par l’agence d’architecture RDAI.

Sa façade et sa devanture tout d’abord, que l’on doit au chapelier Ernest Motch, ont fait l’objet de soins particuliers, afin d’en préserver les splendeurs d’origine. Par ailleurs, suite au rachat par la maison de plusieurs étages de l’édifice, le magasin se déploie désormais sur 555 m2, répartis sur trois étages. Au rez-de-chaussée, les visiteurs pourront découvrir les différents univers de la maison, la soie, les parfums ou la maroquinerie, qui s’organisent autour d’un escalier central aux courbes sculpturales, pensé « comme un ruban »  pour dynamiser et fluidifier les circulations en desservant chacune une aile du bâtiment. Le premier étage, conçu comme un appartement haussmannien, adopte une atmosphère intimiste et chaleureuse, et présente l’ensemble des collections de prêt-à-porter féminin et masculin, ainsi que l’horlogerie et la bijouterie.

Grande nouveauté, l’écrin accueille désormais un espace dédié au sur-mesure masculin, installé au second étage, et dont le décor conjugue subtilement motifs de feuilles de palmier et moulures baroques, au sein d’un petit salon feutré destiné à la prise de mesures.

Afin de marquer d’une pierre blanche cette réouverture, Hermès présentait également une collection exceptionnelle de sacs et accessoires précieux pour Homme et pour Femme, spécialement réfléchie pour le magasin.

PARTAGEZ CET ARTICLE :