Lieu de pèlerinage incontournable de toutes les fashionistas de passage à Manhattan, rendu célèbre par Audrey Hepburn dans le film culte Breakfast at Tiffany’s, le flagship store de la 5e avenue de Tiffany & Co. est en passe de s’offrir une véritable cure de jouvence. Déployé sur dix étages et plus de 11 000 m2, dont 4 100 m2 d’espaces de vente, le magasin amiral du joaillier américain va bénéficier d’une totale rénovation. Les travaux démarreront en 2019 pour se finir à l’horizon 2021, et nécessiteront une fermeture temporaire du magasin. Cependant, afin de limiter la baisse des ventes, Tiffany & Co. investira le building voisin, qui abritait il y a peu encore, le magasin Niketown.

« Nous sommes extrêmement excités à l’idée de transformer notre magasin phare de New York afin de proposer une nouvelle expérience spectaculaire à nos clients, a expliqué Alessandro Bogliolo, directeur général de Tiffany & Co. L’innovation restera au premier plan dans le cadre des projets pour le 727 Fifth Avenue, et ce flagship entièrement réinventé fera office de joyau sur la couronne à l’échelle de notre réseau mondial de magasins ».

Le joaillier a annoncé que le coût des travaux devrait représenter environ 2% de ses ventes mondiales au cours des trois prochaines années, soit environ 250 millions de dollars selon les estimations de Bloomberg.

PARTAGEZ CET ARTICLE :